Blog
Sourcing rh : maîtriser l'art de dénicher les talents cachés

25 minutes
Partager cette page

Le rôle crucial du sourcing rh dans l'acquisition de talents

Comprendre l'importance stratégique du sourcing

Le sourcing rh représente un élément clé dans la quête de nouveaux talents. Il ne s'agit plus simplement de publier une offre d'emploi et d'attendre les candidatures, mais de rechercher activement les profils adéquats pour une entreprise. Selon une étude de l'Apec, environ 75% des recruteurs en France estiment que le sourcing est une étape déterminante dans le processus de recrutement.

Maryline Mestre, une éminente experte en ressources humaines et auteure reconnue, souligne l'importance de cibler les candidats avec une « stratégie de peigne fin », concept qu'elle développe dans son ouvrage sur les méthodes de sourcing modernes.

L'approche directe, vecteur d'approche personnalisée

Les entreprises qui s'appuient sur des stratégies de sourcing performantes parviennent souvent à réduire le temps et le coût d’acquisition des talents. Par exemple, une société technologique française a réussi à diminuer de 30% son délai de recrutement grâce à une approche directe ciblée.

Les rapports du Pôle emploi et autres analyses sectorielles révèlent une tendance à l'affinage des méthodes de recherche de candidats, mettant en évidence une prédilection pour les compétences spécifiques plutôt que les qualifications générales.

La maîtrise du sourcing : un défi de perspicacité

Intégrer le sourcing dans sa stratégie globale d'entreprise est devenu un enjeu majeur. Les experts en la matière, tels que Mehdi Poirier, insistent sur le fait que le sourcing ne se limite pas à l'identification des talents, mais englobe aussi la prévision des besoins futurs de l'entreprise. Les insights de ces experts orientent les recruteurs vers un investissement accru dans la formation au sourcing et l'utilisation des outils adaptés.

Le cas d'une startup dans le secteur de la fintech illustrera dans une autre partie de ce dossier comment la mise en place d'un sourcing innovant a permis de combler un poste clé en un temps record.

Il ressort que le sourcing rh, loin d'être une simple facette du recrutement, représente un domaine riche et complexe demandant une compréhension affutée du marché de l'emploi et des besoins spécifiques de chaque entreprise.

Les techniques innovantes de sourcing pour toucher les candidats passifs

Des approches novatrices pour atteindre les perles rares

Pour dénicher les candidats qui ne sont pas activement à la recherche d'emploi, dites candidats passifs, les entreprises doivent redoubler de créativité. Il s'agit d'une population estimée à environ 75% du marché du travail selon les dernières études. L'art du sourcing ici, c'est de savoir les interpeller sans être intrusif.

Une méthode récente s'intéresse à l'analyse prédictive, qui consiste à utiliser des données pour prévoir le comportement des potentiels candidats. Cette stratégie s'appuie sur des modèles statistiques et l'intelligence artificielle pour évaluer la probabilité qu'un individu soit ouvert à de nouvelles opportunités professionnelles.

Du côté des experts, nous avons Maryline Mestre, auteur de l'ouvrage Le Nouveau Pari du Recrutement, qui explique que le sourcing rh moderne se doit d'être à la fois humain et assisté par des outils performants. Elle affirme que l'empathie et l'ajustement de l'approche de communication sont primordiaux pour engager un candidat passif.

Cibler les profils idoines via des canaux alternatifs

Les réseaux professionnels, tels que LinkedIn, sont un réflexe classique, mais pour se démarquer, il convient de chercher ailleurs. Les forums spécialisés, les groupes de discussions ou les événements professionnels sectoriels représentent des viviers potentiels de candidats à fort potentiel. L'avantage ? Moins de concurrence et un contexte plus propice à l'établissement d'une connexion authentique.

Une étude de l'Apec place les rencontres professionnelles et les conférences comme le troisième canal le plus efficace après les réseaux sociaux et les jobboards spécialisés. Là, il est possible de s'immerger dans l'écosystème des candidats et de comprendre leurs aspirations professionnelles.

Attirer sans aliéner : la pratique du sourcing en douceur

Les approches trop agressives sont souvent contreproductives. Une tendance se profile : le sourçage doux. Il s'agit de construire une relation sur la durée en partageant du contenu de valeur, des retours d'expérience ou en invitant les talents à des webinaires. Béatrice Roulleau, spécialiste en tactiques de recrutement, précise qu'il est impératif de respecter le timing et l'espace du candidat tout en cultivant une présence qui instille la curiosité et l'intérêt.

Cela implique souvent l'absence d'un appel à action immédiat dans la communication, mais plutôt la préservation d'une porte ouverte pour des opportunités futures. En fait, c'est une forme de marketing d'influence adaptée au sourcing rh, où l'entreprise devient un acteur clé dans la communauté des professionnels pertinents.

En résumé, ces nouvelles approches montrent à quel point le sourcing est devenu une composante stratégique du recrutement. Non seulement elles apportent de la fraîcheur dans la recherche des profils, mais elles permettent également aux entreprises de se positionner comme des employeurs de choix aux yeux des candidats passifs, ouvrant la voie à un dialogue constructif et à long terme.

L'utilisation des réseaux sociaux dans le sourcing : stratégie et pièges

Une stratégie maîtrisée pour le recrutement sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus des outils incontournables dans la recherche de candidats. Selon une étude de l'Apec, plus de 70% des recruteurs en France s'en servent pour trouver des profils adaptés. Les plateformes comme LinkedIn, qui concentrent une grande diversité de compétences professionnelles, s'avèrent être des viviers de candidats potentiels. Maryline Mestre et Mehdi Poirier, deux experts reconnus dans le domaine du sourcing RH, insistent sur l'importance de développer une stratégie de sourcing personnalisée pour chaque plateforme.

Les pièges courants du sourcing via les réseaux professionnels

Béatrice Roulleau met en lumière les erreurs souvent commises par les entreprises : une présence trop agressive sur ces plateformes ou une méconnaissance des codes spécifiques des réseaux sociaux professionnels peuvent nuire à l'image de l'employeur. Par exemple, l'envoi massif de messages génériques sans personnalisation peut entraîner une saturation chez les candidats qualifiés, réduisant ainsi les chances d'engager une conversation productive.

L'intégration des données et outils de ciblage

Investir dans des outils de ciblage représente une part essentielle d'une stratégie de sourcing efficace. Google offre des possibilités intéressantes pour le repérage précis de profils grâce à ses algorithmes. Les KPIs, ou indicateurs de performance, tels que le taux de réponse aux offres d'emploi ou le nombre de candidatures reçues, permettent de mesurer l'efficacité des actions menées sur ces plateformes. Les outils comme les jobboards Google accélèrent et précisent la recherche de candidats, complémentant ainsi le travail de sourcing sur les réseaux sociaux professionnels.

Exemples concrets d'actions de sourcing réussies sur les réseaux

Plusieurs études de cas révèlent que les entreprises qui ciblent spécifiquement les compétences et les centres d'intérêt des candidats génèrent des taux d'engagement supérieurs. Une entreprise de secteur IT a, par exemple, doublé ses retours de candidatures qualifiées simplement en affinant ses messages selon les groupes de discussion sur LinkedIn et en adaptant ses offres d'emploi aux tendances observées sur les forums spécialisés, s'appuyant sur les données recueillies grâce à leur stratégie de sourcing en recrutement.

Les outils incontournables pour un sourcing rh efficace

Zoom sur le cœur d'efficacité en sourcing : l'équipement technologique

Pour toucher l'excellence dans le sourcing des candidats, les entreprises se doivent d'avoir recours à un arsenal d'outils à la pointe de la technologie. Ces outils permettent non seulement de tracer des profils de candidats potentiels, mais aussi d'automatiser et de rationaliser le processus de recrutement. Parmi ces ressources figurent les CRM (Customer Relationship Management) dédiés au domaine du rh, les ATS (Applicant Tracking System), les plateformes d'évaluation en ligne, sans oublier les sites emploi et réseaux sociaux professionnels.

Des études, comme celle publiée par l'Apec, confirment que le recours aux outils de sourcing augmente de façon significative l'efficacité des stratégies de sourcing. Un expert tel que Médi Poirier, qui a écrit Le nouveau monde du travail, suggère même que l'interopérabilité des outils est essentielle pour créer un écosystème de recrutement collaboratif.

Les plateformes incontournables pour une recherche efficace

Il est aujourd'hui admis que LinkedIn s'impose comme l'un des réseaux sociaux professionnels les plus influents pour le sourcing de candidats. Pépite du sourcing recrutement, il se révèle particulièrement précieux pour entrer en contact avec des candidats qualifiés qui ne sont pas nécessairement en recherche active d'emploi. De la même manière, des plateformes telles que Viadeo, Xing ou encore des agrégateurs de CVs comme Indeed renforcent ce vivier de candidats.

En parallèle, des outils spécialisés ont également vu le jour. Citons par exemple SourceHub qui permet de créer des chaînes de recherches complexes pour trouver des profils rares sur différents réseaux sociaux.

Quand le big data rencontre le sourcing rh

Les données (données en Français) constituent une richesse capitale pour les équipes de sourcing rh. Grâce au big data et à des logiciels d'analyse poussée, il est possible de raffiner les candidatures et de prédire des matchs potentiels avec un poste à pourvoir. Les entreprises augmentent ainsi leur chance de trouver le candidat idéal qui correspondra à la culture et aux compétences requises. Des rapports de l'Apec montrent que l'utilisation de ces données permet une meilleure anticipation des besoins en recrutement et enrichit le vivier de talents.

Certains controverses existent néanmoins autour de la question de la protection des données et de l'ethique du recrutement automatisé. Des cas de figurants illustrent bien cette problématique, comme celui rapporté par Maryline Mestre dans son ouvrage Les défis rh de demain, où une mauvaise gestion des données a conduit à des erreurs de sourcing coûteuses pour les entreprises.

Sourcing et marque employeur : une symbiose nécessaire

L'importance de la marque employeur dans la stratégie de sourcing

Le sourcing rh ne se limite pas à la publication d'offres d’emploi et à l'attente de candidatures. Aujourd'hui, une stratégie de sourcing efficace implique de soigner sa marque employeur. C'est ce que révèle une étude de l'Apec, montrant que 75% des candidats se renseignent sur la réputation de l'entreprise avant même de postuler à un emploi. La marque employeur devient donc un outil d’attraction et de rétention des talents.

Les meilleurs outils pour promouvoir la marque employeur

Les réseaux sociaux professionnels, comme LinkedIn, et les jobboards sont des canaux privilégiés pour diffuser une image positive de l'entreprise. Les outils de l'écosystème rh, tels que les plateformes de gestion de candidatures et les sites d'emploi, permettent de mettre en avant la culture d'entreprise et les valeurs qui y sont associées. La présence sur ces réseaux doit être stratégique et alignée avec les messages clés de l'entreprise.

Le témoignage des collaborateurs, un levier puissant

Les récits et les témoignages des collaborateurs sont un moyen authentique de présenter les avantages de travailler pour une société. Beatrice Roulleau, experte en marque employeur, souligne dans son ouvrage l’importance de ces témoignages véridiques. Ces histoires véhiculent une image plus personnelle et humaine de l’entreprise et servent de preuve sociale lors du processus de recrutement.

Les événements de recrutement, lieux de rencontre entre candidats et employeurs

Les événements de recrutement, qu'ils soient virtuels ou en personne, offrent une occasion unique pour les candidats potentiels de découvrir l’entreprise de l'intérieur. C'est une opportunité de montrer comment les employés s'épanouissent et de donner une dimension humaine au processus de sourcing des candidats. Les chiffres de Pole emploi indiquent que les entreprises qui participent à ces événements voient un accroissement de 20% en terme de candidatures de qualité.

Sourcing rh et responsabilité sociale de l’entreprise

Il est également important d’évoquer le rôle de la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) dans le sourcing rh. Les candidats de nos jours recherchent des employeurs qui correspondent à leurs valeurs éthiques et sociales. Le rapport du Boston College Center for Corporate Citizenship montre que la RSE influence positivement l'attraction des talents, en particulier chez les milléniaux. Les initiatives sociales et environnementales doivent donc être intégrées dans la communication de la marque employeur, pour attirer un vivier de candidats potentiels plus large et engagé.

Les KPIs en sourcing rh : mesurer pour optimiser

Comprendre et choisir les bons indicateurs de performance

Pour affiner les méthodes de sourcing rh, il est essentiel de s'appuyer sur des KPIs, ou indicateurs de performance clés. Ces derniers aident à mesurer l'efficacité des stratégies mises en place, tant au niveau de la réactivité des candidats potentiels que de la pertinence des outils de sourcing utilisés. Un exemple concret est le taux de réponse aux offres d'emploi, qui reflète l'attrait de l'annonce pour les candidats.

Les taux de conversion au coeur du processus

Le taux de conversion, du contact initial à la signature d'un CDI, est un chiffre parlant. Ce dernier donne une indication précieuse sur la qualité du vivier de candidats créé par l'entreprise. De nombreux rapports et études montrent que la fidélisation des talents commencè princè l'approche de sourcing.

L'analyse du temps de recrutement et de son coût

Le temps moyen de recrutement est aussi un indicateur économique majeur. Il relève directement de l'efficience des stratégies de sourcing en recrutement et des outils technologiques en support. Quant au coût par embauche, il intègre l'ensemble des dépenses liées au processus, de la diffusion d'une offre d'emploi aux diverses étapes sélection. Ces chiffres, lorsqu'ils sont mis en parallèle avec la qualité des recrutements effectués, offrent une perspective complète de la performance du sourcing.

La qualité de l'embauche, un indicateur subjectif mais essentiel

Enfin, impossible de passer à côté de l'indicateur de la qualité de l'embauche. Bien qu'il soit plus subjectif, car lié à la performance du candidat sur le long terme, des entités comme l'Apec ou Pôle emploi en France soulignent son importance. Les retours des managers et la rétention des employés sont des données clés pour évaluer cet aspect.

Gestion des talents et vivier de candidats : le long terme en ligne de mire

L'importance d'une vision à long terme dans la gestion des talents

La gestion des talents est un pilier fondamental pour les entreprises qui envisage la croissance et la pérennité de leurs équipes. Cette approche stratégique ne se limite pas au recrutement immédiat ; elle englobe la constitution d'un vivier de candidats à même de répondre aux besoins futurs de l'entreprise. En effet, il est question ici de développer un bassin de talents potentiellement adaptables aux divers postes qui pourraient s'ouvrir à moyen et à long terme.

Des spécialistes comme Maryline Mestre et Béatrice Roulleau s'accordent sur le fait que les entreprises avec un vivier de candidats solide sont capables de pourvoir à un poste rapidement avec un candidat qualifié, réduisant ainsi le temps et les coûts de recrutement. Dans leur ouvrage sur les stratégies de sourcing, il est mis en évidence que l'anticipation et la préparation sont les maîtres mots de la réussite du sourcing. Leurs insights soulignent que les profils les plus recherchés sont souvent ceux qui sont déjà en poste ailleurs et ne cherchent pas activement un nouvel emploi.

Construire et entretenir le vivier de talents

Pour qu'un vivier de candidats soit efficace, il est impératif qu'il soit constamment à jour et riche de profils diversifiés. Cela implique une recherche et une veille continues, même en période hors recrutement. Les entreprises qui cultivent des relations de longue durée avec leurs candidats potentiels, à travers des communications régulières et un suivi personnalisé, se positionnent favorablement. C'est une sorte d'emploi en sommeil : les candidatures sont activées dès qu'un poste se libère ou se créé.

Des études montrent que la mise en place d'un processus d’onboarding personnalisé pour les membres du vivier permet de maintenir un lien et d'accroître l'intérêt et l'engagement des candidats vis-à-vis de l'entreprise. Ainsi, les employeurs intègrent cette démarche au même titre qu'une stratégie de fidélisation client.

Les technologies au service du vivier de candidats

Les réseaux sociaux professionnels et autres sites d'emploi sont des terrains de jeu privilégiés pour les recruteurs souhaitant développer leur vivier. Des outils de CRM (Customer Relationship Management) adaptés au recrutement existent également pour aider à gérer ces bases de données complexes. Ils facilitent la segmentation des candidats par compétences, expérience, préférences de poste, et bien d'autres critères encore.

Avec l'évolution des big data et des KPIs, les entreprises se dotent de moyens de mesurer l'efficacité de leur sourcing et de leur gestion des candidatures. Cela se traduit par la possibilité de suivre les tendances en temps réel et d'ajuster les stratégies en fonction des résultats obtenus ou des évolutions du marché de l'emploi.

Il est clair que le sourcing rh se dessine de plus en plus autour de la technologie et de l'analyse prédictive. Des experts comme Medhi Poirier rappellent que l'efficacité d'un système de sourcing est directement liée à la capacité de l'entreprise à s'adapter et à évoluer avec le monde du travail qui ne cesse de changer.

Cas pratiques : success stories et leçons tirées des erreurs de sourcing

Cas de réussite en matière de sourcing

Dans le domaine sourcing RH, les cas de réussite fournissent des preuves concrètes de l'efficacité des stratégies mises en œuvre. Prenons l'exemple d'une grande entreprise française de distribution qui a utilisé les réseaux sociaux professionnels pour identifier des candidats potentiels pour des postes clés. En appliquant une stratégie de sourcing ciblée, elle a su développer un vivier de talents qualifiés, réduisant ainsi le temps de pourvoi de postes de 30%.

Les experts en RH comme Maryline Mestre et Medhi Poirier s'accordent à dire que le recours à des outils de sourcing spécialisés, tel que décrit dans la section sur les outils incontournables, est crucial. L'ouvrage de Béatrice Roulleau, Le Sourcing dans le Recrutement, fournit un cadre de référence pour ces pratiques.

Enseignements issus des erreurs de sourcing

Les erreurs en sourcing RH sont tout aussi instructives. Une société de technologie, en cherchant à pourvoir rapidement un poste, s'est fiée exclusivement aux jobboards et a négligé la recherche de candidats plus poussée. La conséquence fut l'embauche d'un candidat mal adapté, ce qui a généré des coûts de remplacement élevés et une perte de productivité. Une étude réalisée par Apec souligne que l'intégration de multiples sources et la vérification approfondie des profils sont des étapes clés pour éviter de telles mésaventures.

L'exploration des données fournies par Pôle emploi et les KPI relatifs à l'efficacité du processus de recrutement mettent en lumière les tendances, comme mentionné dans la section dédiée aux KPI en sourcing. De plus, dans le cadre de l'emploi d'outils adaptés au sourcing, le programme de divulgation responsable de Google met en avant des exemples concrets d'utilisation adéquate des données pour optimiser le sourcing.

Face à l'essor des candidatures spontanées, il est essentiel pour les ressources humaines de préciser leur besoin en compétences et en qualifications pour filtrer efficacement les profils. Cela s'inscrit dans une démarche de sourcing candidat réfléchi, où l'on privilégie la qualité à la quantité.