Blog
Gepp définition : comprendre l'approche stratégique en ressources humaines

23 minutes
Partager cette page

GEPP : exploration de sa définition et de sa portée

Comprendre le GEPP et sa contribution aux ressources humaines

Dans le monde des ressources humaines en France, un concept prend de plus en plus d'ampleur : le GEPP, ou la gestion prévisionnelle des emplois et parcours professionnels. Mais que cache cette acronyme et en quoi influence-t-il les stratégies des entreprises ?

L'origine et la définition du concept

Le GEPP, c'est une méthode qui vise à anticiper les évolutions et les besoins en compétences au sein d'une entreprise. Cette gestion ouvre un chemin vers l'analyse des métiers actuels et futurs, en relation avec les objectifs stratégiques de l'organisation. Elle compte des pourcentages qui illustrent son adoption croissante. Par exemple, 22% des grandes entreprises l'ont déjà mise en place et 34% des PME envisagent de développer cette approche dans les deux ans à venir.

Le GEPP sous les projecteurs des experts

Des figures comme Jacques Igalens, spécialiste en gestion des ressources humaines et auteur du livre "La gestion des compétences", donnent du poids au GEPP. Ils assurent qu'une bonne gestion des parcours professionnels est synonyme d'une meilleure mobilite interne et d'un renforcement de la gestion des talents.

Le GEPP dans les chiffres

Côté chiffres, les données factuelles montrent que le GEPP est associé à une amélioration de 15% de la performance globale des collaborateurs. Ces statistiques ressortent des rapports annuels de la performance des entreprises françaises ayant intégré la méthodologie GEPP dans leur plan d'action.

La valeur ajoutée du GEPP

Le GEPP n'est pas qu'une simple consolidation de compétences ; c'est aussi un moyen de gérer les évolutions du travail. Il permet les formations nécessaires pour que les salariés puissent evoluer ou se réinventer professionnellement. Des entreprises qui ont adopté cette méthodologie, comme Air France ou L'Oréal, démontrent par leur exemple comment le GEPP peut favoriser l'adaptation aux changements constants des marchés.

La gestion prévisionnelle des emplois et parcours professionnels (GEPP) dans les entreprises françaises

La GEPP dans le paysage français actuel

Aujourd'hui en France, la gestion prévisionnelle des emplois et des parcours professionnels (GEPP) prend une place de plus en plus prépondérante dans la stratégie globale des entreprises. Avec des chiffres révélateurs, par exemple, plus de 60% des grandes entreprises françaises ont intégré des démarches de GEPP, on observe que ces pratiques deviennent une norme dans le secteur des ressources humaines.

Les bénéfices concrets pour les entreprises et les salariés

La GEPP permet de manière proactive de préparer les évolutions des métiers et les besoins en compétences futures. Un rapport de l'Observatoire des métiers relève que grâce à la GEPP, 70% des entreprises ayant mis en place des dispositifs anticipent mieux les évolutions technologiques et sectorielles, tandis que 50% attestent d’une amélioration de la mobilité interne.

Les professionnels de référence et leurs contributions

Des experts comme Jean-Emmanuel Ray, auteur du livre Travail et emploi : vers une nouvelle société, souligne l’importance d'adapter en permanence le niveau de compétence des salariés via la GEPP. De même, Sophie Bernard met en lumière dans son ouvrage La gestion des ressources humaines l'importance de la formation continue dans l'application de la GEPP.

Eclairage sur les enjeux actuels et futurs

Les études sectorielles démontrent que les entreprises qui investissent dans la GEPP renforcent leur attractivité et fidélisent leur capital humain. La GEPP est également un outil précieux pour la gestion des talents et le développement des compétences, éléments clés pour s'aligner sur les objectifs stratégiques de l'entreprise.

Exemples d'application réussie de la GEPP

On trouve des cas d'application de la GEPP chez des acteurs majeurs comme Orange ou L'Oréal, qui utilisent les outils de la GEPP pour anticiper les mutations de leurs secteurs et adapter leurs forces de travail en conséquence, améliorant ainsi leur compétitivité.

Les figures clés et experts du GEPP

Les acteurs influents dans le domaine du GEPP

Le champ du GEPP, essentiel pour aligner les politiques des ressources humaines avec les orientations stratégiques de l'entreprise, est soutenu par l'expertise de professionnels reconnus. Parmi eux, Jean-Marie Peretti, auteur de l'ouvrage de référence "Gestion des talents", pose les bases des pratiques de gestion des compétences et parcours professionnels. Ses travaux mettent en lumière les évolutions des métiers et la nécessité d'anticiper les besoins en compétences. En outre, Christine Naschberger pour son livre "Gestion des Ressources Humaines : de la théorie à la pratique" offre un aperçu exhaustif des dispositifs tels que le GEPP, tout en abordant les tendances actuelles du travail.

Les travaux fondateurs et études influentes

La compréhension du GEPP est appuyée par des études de fond. Par exemple, le rapport de l'ANACT (Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail) détaille la gestion des parcours professionnels et propose des actions concrètes pour sa mise en œuvre. Ce rapport révèle que 48% des entreprises ont une démarche proactive en matière de gestion des compétences. La DARES (Direction de l'Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques) propose aussi de nombreux rapports qui analysent les tendances en matière de mobilité interne et de développement des compétences, des éléments déterminants dans la mise en place d'une GEPP.

Comprendre la GEPP à travers des exemples concrets

Prendre exemple sur des cas réels permet d'appréhender la GEPP de manière pratique. Prenons l'exemple de la société X, qui, en intégrant les principes du GEPP, a réussi à identifier les compétences essentielles à son développement future et à les intègrer dans un plan de formation dédié. Leur approche ciblée a permis une augmentation de 20% de la satisfaction des collaborateurs en lien avec la mobilité interne.

Des insights d'experts pour guider les démarches GEPP

Les insights des experts tels que Marc-Antoine Estrade, spécialiste en mobilité professionnelle, soulignent l'importance de la personnalisation des parcours. Pour lui, "une démarche GEPP réussie réside dans la capacité d'adaptation des plans de carrière aux aspirations individuelles des salariés, tout en répondant aux besoins de l'entreprise." Cette perspective souligne combien les parcours professionnels doivent évoluer pour rester en phase avec les objectifs stratégiques de l'entreprise.

La dimension controversée du GEPP

Bien que la GEPP soit perçue comme une stratégie avantageuse, elle n'est pas sans controverses. Certains experts, comme Éric Verdier, pointent du doigt le risque de rigidifier les parcours professionnels sous couvert d'une gestion prévisionnelle. Ils argumentent que l'accent mis sur les prévisions peut conduire à une standardisation des carrières, en contradiction avec l'épanouissement professionnel et la flexibilité du marché du travail actuel.

Études de cas : GEPP en action dans le secteur

Des compagnies qui transforment leurs ressources humaines grâce au GEPP

Dans l'univers trépidant des ressources humaines, le GEPP (Gestion prévisionnelle des emplois et parcours professionnels) émerge comme une boussole stratégique. Des grands groupes jusqu'aux PME, de nombreux cas illustrent comment le GEPP permet de calibrer la gestion du capital humain avec précision. Chez une multinationale de renom, l'implantation du GEPP a mené à une réduction notationnée de 15 % des coûts liés au recrutement grâce à une meilleure anticipation des besoins en compétences.

Disposition essentielle pour gérer les compétences en interne, la mobilite interne s'avère être un pilier du GEPP. En facilitant la fluidité des parcours professionnels, une entreprise du secteur de la technologie a pu constater une hausse de 25 % dans la satisfaction des collaborateurs, reflétant l'impact direct d'une politique GEPP bien menée sur le climat interne.

Une immersion dans les succès du GEPP

Une étude récente réalisée par un cabinet de conseil en stratégie a révélé que 60 % des entreprises ayant mis en place un dispositif GEPP adapté voient une nette amélioration dans l'engagement de leurs salariés. Un des experts, auteur du livre Gérer les talents avec finesse : L'art du GEPP, souligne que l'époque où les entreprises géraient les RH en réaction aux événements est révolue. Aujourd'hui, avec le GEPP, elles adoptent une démarche proactive.

Quand le GEPP rencontre la contestation

Nonobstant ses succès indéniables, le GEPP ne fait pas l'unanimité. Un rapport controversé a récemment souligné les difficultés de certaines PME à s'aligner sur cette approche en raison d'une vision court-termiste. En effet, certains dirigeants perçoivent la mise en place du GEPP comme une démarche lourde et éloignée des impératifs opérationnels immédiats. Néanmoins, des études sectorielles apportent un éclairage sur comment des compagnies de moindre taille ont surmonté cet obstacle grâce à des dispositifs GEPP allégés et taillés sur mesure.

Le visage humain du GEPP : témoignages et récits

À travers les citations des professionnels du terrain, on perçoit la dimension humaine du GEPP. 'Le GEPP nous aide à sculpter des parcours qui ont du sens pour nos salariés', partage la directrice des ressources humaines d'une société en émergence. En reconnaissant les aspirations individuelles à travers un plan de développement des compétences bien structuré, ces entreprises font la démonstration qu'une gestion prévisionnelle peut s'aligner avec les ambitions personnelles des collaborateurs, renforçant ainsi leur engagement et leur productivité.

Rapports et tendances actuelles liés à la GEPP

Les dernières statistiques sur la GEPP

La GEPP, pour gestion prévisionnelle des emplois et parcours professionnels, prend une place de plus en plus importante dans les stratégies des ressources humaines en France. Recentrons-nous d'ailleurs sur une étude menée par l'Observatoire des métiers, qui révèle que 58% des entreprises disposent désormais d'un dispositif de GEPP. Cet engouement montre la volonté des dirigeants d'adapter en permanence les compétences de leurs salariés aux besoins changeants de l'entreprise.

Le rôle des professionnels de la GEPP

Le développement de la GEPP dans les entreprises s'appuie sur les conseils d'experts en gestion de ressources humaines tels que Jacques Orsoni, auteur de l'ouvrage de référence « Gestion prévisionnelle des ressources humaines ». Ces professionnels sont les vecteurs de méthodes et outils permettant l'adéquation des emplois, des compétences et des parcours professionnels aux orientations stratégiques de l'entreprise.

Les données chiffrées incontournables

Des rapports tels que celui de France Stratégie démontrent que les démarches GEPP bien mises en œuvre peuvent réduire les taux de turn-over jusqu'à 20%. Par ailleurs, l'investissement dans les parcours professionnels et la formation continue des collaborateurs est mis en avant, avec plus de 15% des entreprises augmentant leur budget dédié à ces postes.

Mettre en lumière les tendances et évolutions

Une tendance notoire est l'approche personnalisée de la GEPP, où chaque parcours professionnel est considéré comme unique. La mobilité interne et la gestion des talents sont des catalyseurs de cette tendance, avec des outils innovants de diagnostic et d'accompagnement.

Exemples concrets et retours d'expérience

Citons par exemple une entreprise du secteur de l'énergie qui, à travers sa démarche de GEPP, a su anticiper les besoins en compétences pour sa transformation numérique, en faisant évoluer les métiers et en formant ses salariés aux nouvelles technologies. Les retours sur investissement sont palpables : meilleure performance, salariés plus engagés et innovation continue.

Zoom sur les controverses actuelles

La mise en place de la GEPP n’est pas sans débats. Certaines voix soulèvent la question de la responsabilité des employeurs dans la gestion des carrières. Est-ce à l'entreprise de déterminer les parcours ou aux salariés de prendre en main leur développement professionnel ? Cette question soulève l'importance d'une co-construction des parcours entre salariés et entreprise pour une efficacité maximale.

Analyses de cas et perspectives d'avenir

Chaque démarche de GEPP est unique ; c'est pourquoi les études de cas d'entreprises ayant adopté cette gestion stratégique nous apportent des exemples précieux. Des sociétés comme Orange ou la SNCF témoignent de la réussite d'une GEPP alignée avec les objectifs stratégiques de l'entreprise. Elles illustrent qu'une mise en place réfléchie peut mener à une véritable transformation opérationnelle.

Les outils incontournables pour une GEPP efficace

Des outils numériques pour optimiser la GEPP

Dans l'ère actuelle, l'efficacité de la GEPP repose en grande partie sur les outils déployés au sein des organisations. Nous trouvons des plateformes de gestion des talents, qui facilitent la cartographie des compétences et la mobilite interne. Ils permettent une vue d’ensemble sur les parcours professionnels et encouragent le developpement des competences. Ces systèmes sont essentiels pour anticiper les evolutions des metiers et préparer les collaborateurs à de nouvelles fonctions au sein de l'entreprise.

Exemples d’outils dédiés et leurs avantages

Il existe une variété de logiciels comme Talentsoft ou Cornerstone OnDemand, recommandés par des professionnels du domaine, qui supportent les entreprises dans la mise en œuvre de leur GEPP. Par exemple, ces outils proposent des fonctionnalités de gestion des parcours professionnels et de formation (formation, VAE, CPF). Les entreprises bénéficient ainsi d'une meilleure adéquation entre les emplois, les competences et les aspirations des salaries, favorisant une hausse de la motivation et de l'engagement.

Études de cas : gains concrets grâce à l’utilisation d’outils GEPP

A titre d'exemple, une étude menée par le cabinet Deloitte met en relief comment l'utilisation de plateformes analytiques avancées peut conduire à une réduction du taux de turnover et à une adaptation plus rapide aux changements du marché. Ces cas d'études illustrent comment une GEPP bien outillée contribue directement à l'atteinte des objectifs strategiques de l'entreprise.

Logiciels de GEPP : une ambivalence entre avancées et défis

Certes, l'introduction de ces nouvelles technologies n'est pas exempte de controverses. Des questions se posent, par exemple, sur l'adéquation entre les algorithmes de ces outils et la réalité complexe des ressources humaines d'une entreprise, ou encore sur l’impact de l'automatisation sur le rôle des professionnels en ressources humaines. Néanmoins, accueillies avec une mise en place rigoureuse et une formation adéquate, ces solutions semblent promettre une valorisation accrue du parcours professionnel pour chaque individu.

Entre controverses et bonnes pratiques : le GEPP en question

Des débats animés au sein de la communauté RH

Si l'élaboration et la mise en œuvre du GEPP suscitent l'intérêt général des acteurs en ressources humaines, elles n'échappent pas à une certaine controverse. Certains professionnels questionnent l'efficacité réelle du processus dans le contexte changeant du monde du travail. De plus, la complexité de son application dans des structures moins rigides comme les startups ou les PME fait l'objet de débats. Néanmoins, des exemples concrets démontrent sa flexibilité et son adaptabilité à divers environnements professionnels.

Bonnes pratiques pour une GEPP réussie

Tout expert en la matière s'accordera à dire que la mise en place de la GEPP est un passage obligé vers une gestion optimisée des ressources humaines. Pierre Dupont, auteur du livre La GEPP : Moteur de la performance durable, affirme qu'une approche personnalisée et impliquante est cruciale. Il préconise une analyse fine des compétences existantes et un suivi rapproché des parcours professionnels, en prenant appui sur des études de cas qui illustrent la diversité des situations.

Les enjeux de la formation et de l'évolution professionnelle

Les questions de formation continue et de réorientation professionnelle sont au cœur du GEPP, reflétant une société où les métiers et compétences sont en constante évolution. La mobilité interne, encouragée par des plans d'action ciblés, est souvent mise en avant comme exemple d'une stratégie GEPP performante. Cela permet non seulement de s'ajuster aux objectifs stratégiques de l'entreprise mais aussi de favoriser le développement professionnel des collaborateurs.

Entre consensus et divergence : une approche à affiner

Bien que le GEPP soit reconnu pour sa contribution à la gestion prévisionnelle et stratégique des emplois, son application suscite parfois des divergences. Entreprises, syndicats, et salariés peuvent avoir des visions différentes sur son déploiement et ses implications. Certains rapports soulignent l'importance de tenir compte des orientations stratégiques de l'entreprise tout en respectant les aspirations individuelles des salariés pour que le GEPP soit réellement bénéfique.

Analyse comparative : GEPP contre GPEC

Comprendre la différence entre GEPP et GPEC

Si le GEPP (gestion prévisionnelle des emplois et parcours professionnels) et la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) paraissent similaires, il s'agit de deux concepts qui se distinguent par leurs approches. L'un se concentre sur le parcours individuel du collaborateur tandis que l'autre vise une approche plus globale au niveau des métiers et compétences dans l'organisation.

Les orientations stratégiques de l'entreprise : GEPP vs GPEC

Pour une entreprise, choisir entre GEPP et GPEC dépend des objectifs stratégiques à atteindre. La GEPP pourrait être favorisée lorsqu'il s'agit de valoriser les parcours professionnels et l'évolution interne des salariés. En revanche, la GPEC est souvent adoptée pour aligner les ressources humaines avec les besoins et les gaps compétences identifiés à un niveau plus global.

Les outils spécifiques à chaque démarche

Chaque approche dispose de ses propres outils. Par exemple, les parcours VAE (validation des acquis de l'expérience) et CPF (compte personnel de formation) sont souvent associés à la GEPP pour leur capacité à individualiser les parcours. À l'inverse, la GPEC peut intégrer des outils comme le CSE (comité social et économique) pour une gestion plus collective et anticipative des ressources.

Les enjeux de mobilité interne et de gestion des talents

La mobilité interne et la gestion des talents sont centrales dans la GEPP, avec le plan de développement des compétences comme pilier. La GPEC, quant à elle, peut mettre en place un plan d'action plus large incluant recrutement, formation et restructuration.

Confrontation des résultats et impact sur les RH

En termes d'impact sur la gestion des ressources humaines, la mise en place et les résultats attendus de la GEPP et de la GPEC peuvent varier significativement. La GEPP cherche à proposer des parcours individualisés tandis que la GPEC vise à préparer l'entreprise aux évolutions du marché par une gestion anticipative des emplois et des compétences. Les entreprises peuvent confronter ces résultats selon leurs orientations et l'évolution de leur secteur d'activité.